Aves ses monuments historiques, paysages grandioses, opportunités commerciales et technologiques croissantes, la Chine draine chaque année une multitude de voyageurs.

Mais, comme pour de nombreuses destinations, il vous sera impossible d’entrer et/ou de séjourner dans l’Empire du Milieu sans un visa.

Qu’il soit électronique ou sous forme de vignette apposée sur le passeport, le visa est une autorisation de voyage obligatoire, permettant aux pays de contrôler ceux qui entrent ou séjournent sur le territoire, et ce quel que soit le motif.

Précisons aussi qu’ici, le terme Chine sous-entend la Chine continentale. Pour y accéder, plusieurs possibilités s’offrent aux voyageurs.

Les différentes formes et catégories de visa pour la Chine

Tourisme, Affaires, Transit, les motifs pour entrer et/ou séjourner en Chine par l’un des six aéroports ou autres frontières maritimes ou terrestres, sont nombreux. Pour faciliter la tâche aux voyageurs, il a été mis en place par les autorités chinoises deux formes de visa possibles : le format papier et le format électronique.

Quel que soit le cas, un petit tour d’horizon est nécessaire afin de pouvoir s’y retrouver.

Les différentes formes de visa pour la Chine

Autorisation permettant l’entrée et le séjour dans un pays étranger pour une durée donnée, le visa se présente sous deux principales formes : l’une attachée au passeport (visa classique) et une autre sur papier séparé (visa électronique).

La procédure, le coût, les délais et même les pièces à fournir peuvent varier selon que votre demande soit classique ou électronique.

Le visa Classique

Le visa classique est une vignette apposée sur le passeport du voyageur, après qu’il ait rempli certaines conditions et présenté des documents obligatoires. Il peut être de plusieurs types en fonction du motif de séjour souhaité par le demandeur.

Ce visa présente beaucoup de contraintes pour le demandeur. En effet, une demande classique suppose l’obligation de se déplacer pour fournir ses empreintes biométriques, son passeport ou effectuer une entrevue.

Tous ces facteurs ont alors poussé les autorités chinoises à offrir aux voyageurs, la possibilité de faire la demande de visa électronique : le e-visa Chine. Cette alternative relativement simple, facilite grandement la tâche aux voyageurs.

Le visa Electronique ou e-visa Chine

Encore appelé e-visa Chine ou « visa volant » – parce qu’il est matérialisé sur une feuille de papier A4, le visa électronique est une autorisation de voyage envoyé directement dans votre boîte mail, quelques jours avant votre départ.

Vous pouvez commander votre e-visa Chinois directement sur cette page, grâce à notre procédure simple, rapide et sécurisée. Nous nous occupons de tout ! Ce format est avantageux car il ne vous oblige par exemple pas à soumettre vos empreintes digitales : tout se fait en ligne.

Combien vous coutera votre e-visa pour la Chine ?
  • Le visa électronique de groupe vous coutera 134.95€ par personne (199.95€ en urgence).
  • Le visa d’affaires vous coutera 259.95€ par personne (324.95€ en urgence).

Lorsque votre demande de visa est approuvée, vous recevrez un email, à imprimer en couleur, pour pouvoir embarquer. Ce n’est qu’à l’arrivée que vous recevrez votre visa électronique, au guichet “Visa on arrival” du poste-frontière par lequel vous entrerez sur le territoire chinois.

Les avantages du visa électronique pour la Chine
  • Pas d’obligation de se déplacer pour fournir ses empreintes biométriques ou effectuer une entrevue
  • Pas de nécessité d’envoyer les passeports
  • Possibilité d’entrée par voie aérienne ou terrestre
  • Simplicité de la procédure
  • Possibilité de demandes individuelles illimitées au cours de la même année
Les inconvénients du visa électronique pour la Chine
  • Demande effectuée en ligne pour 2 à 10 personnes maximum
  • Entrée unique et simple pour tous les inscrits
  • Séjour de 30 jours maximum
  • Impossibilité de prolongation sur place
  • Obligation d’entrée et de sortie ensemble pour tous les inscrits sur le visa (sauf cas d’absence signalée au départ).

Les différentes catégories de visa pour la Chine

Le visa F

Toute personne qui désire faire des échanges culturels en Chine, prendre part à des séminaires ou effectuer des visites, de recherche, d’étude ou d’enquêtes, est éligible pour la demande visa F. En effet, ce visa convient aux étrangers qui visitent la Chine pour des raisons non commerciales.

Il permet à son détenteur une entrée unique ou double sur le territoire pour des séjours allant de 30 à 90 jours.

Le visa M

C’est le visa approprié pour toute personne qui souhaite effectuer des affaires ou des activités commerciales en Chine. Si vous êtes déjà allé en Chine plus de deux fois au cours des deux dernières années précédant votre demande, sachez qu’il est possible de demander un visa “M” à multiples entrées (valide de 6 à 12 mois).

Le visa L

C’est le visa délivré en entrée simple, double ou multiple à tous ceux qui voyagent sur la Chine pour du tourisme. Donnant droit à des séjours allant de 30 à 90 jours, il peut rester valide jusqu’à 10 ans, pour les citoyens des États-Unis et du Canada.

Le visa Q

C’est un visa idéal pour des situations d’adoption, de regroupement familial (conjoints, parents, enfants, frères et sœurs, grands-parents, etc), ou encore de visite à des résidents en chine. On distingue :

  • Le visa Q1 pour le regroupement familial ou le séjour sous tutelle (cas des mineurs)
  • Le visa Q2 pour les visites familiales d’une durée inférieure à 180 jours

Le visa S

Si vous avez un parent qui réside temporairement en Chine en raison du travail, des études, d’un traitement médical ou pour toute autre affaire privée. Il se répartit en deux catégories à savoir :

  • Le visa S1 qui couvre les visites familiales d’une durée supérieure à 180 jours.
  • Le visa S2 qui couvre les visites familiales d’une durée inférieure à 180 jours.

Le visa Z

C’est le visa de travail en Chine. Il concerne tous ceux qui sont employés dans une société domiciliée en Chine et prend également en compte le domaine artistique (représentations artistiques, par exemple)

Le visa G

Toute personne qui désire transiter en Chine doit être munie d’un visa G. Il est cependant possible d’effectuer un transit de 3 ou 6 jours en Chine sans visa, sous certaines conditions spécifiques.

Notons que ce visa est souvent délaissé au profit du visa L, à cause de son coût et de la procédure de demande qui sont très semblables.

Le visa C

Que ce soit en train, en avion, en bateau ou encore par voie terrestre, le conducteur en mission internationale et son équipage, sont tenus de se munir d’un visa C pour la Chine. Cette autorisation peut être étendue aux membres de leur famille qui les accompagnent.

Le visa X

Tous ceux qui désirent étudier en Chine devront faire une demande de visa X. Ainsi, selon la durée des études envisagées, il y a :

  • Le visa X1 pour les études de longue durée c’est-à-dire excédant 180 jours.
  • Le visa X2 pour les études de courte durée c’est-à-dire étant inférieure à 180 jours.

Le visa R

Encore appelé visa « Talent Introduit », cette autorisation de voyage est réservée à certains individus présentant des aptitudes de haut niveau dont les compétences répondent à des besoins spéciaux et urgents pour la Chine.

Le visa J

Si vous êtes journaliste étranger et que vous souhaitez travailler ponctuellement ou de façon permanente en Chine, optez pour le visa J, qui se décline en deux options :

  • Le visa J1 qui est accordé aux journalistes étrangers, en poste permanent en Chine depuis au moins 180 jours et travaillant pour la presse étrangère
  • Le visa J2 qui est accordé aux journalistes étrangers, en mission temporaire en Chine pour une durée maximale de 180 jours et travaillant pour la presse étrangère.

Le visa D

C’est l’équivalent de la « Green Card » en Chine. Le visa D est un titre de séjour destiné à ceux qui souhaitent vivre définitivement en Chine et ainsi avoir le titre de Résident Permanent.

Le Visa diplomatique et de service

Ce visa concerne les diplomates et autres représentants de pays étrangers en mission officielle ou d’accréditation, ainsi que le personnel des Nations Unies. Dans le cas particuliers des diplomates de Singapour et Brunei, ils sont autorisés à rester en Chine sans visa, si leur séjour n’excède pas 30 jours.

Remarquons que toutes les informations relatives à ces types de visa (journalistes, musiciens etc), non mentionnées ci-dessus sont disponibles sur le site officiel du gouvernement chinois.

Quelques particularités

Visite de l’île de Hainan

Province de Chine, Hainan qui est une île au sud du pays, connue pour son climat tropical, ses stations balnéaires et son intérieur boisé et montagneux, attire de plus en plus de voyageurs, notamment les français.

Pour se rendre sur l’île de Hainan, pas besoin de visa, si vous êtes français et que vous faites partie d’un groupe de 5 au minimum. Il vous faudra néanmoins passer par une agence de voyages agréée et la durée de leur séjour se limitera à 15 jours, sans quitter l’île.

Cas particulier de Hong Kong et Macao

Vous êtes français et souhaitez vous rendre directement à Hong Kong ou Macao ? pas besoin de visa si ensuite vous n’envisagez pas d’aller en Chine continentale. Il suffit d’avoir un passeport valable pendant toute la durée de votre séjour – qui ne peut excéder 3 mois (sans visa).

Dans le cas contraire, pour aller en Chine continentale par la suite, les voyageurs devront au préalable (c’est-à-dire avant leur départ), demander un visa pour la Chine continentale. Précisons également qu’il est possible de faire sa demande de visa Tourisme sur place à Hong-Kong en prévoyant un délai minimal de 4 jours pour l’obtention.

De plus, si vous voulez pendant votre séjour en Chine continentale faire un aller-retour à Hong-Kong, il faut en faisant votre demande de visa, préciser l’option double-entrée car une entrée à Hong-Kong depuis la Chine continentale, compte comme une sortie de ce territoire.

Quelques exemptions du visa pour la Chine

L’exemption mutuelle

En raison d’accords bilatéraux conclus entre la Chine et leurs pays respectifs, les ressortissants de certains pays ne sont pas obligés d’introduire une demande de visa pour se rendre en Chine. C’est ce qu’on appelle l’exemption mutuelle.

Cas des ressortissants de Singapour, de Brunei et du Japon

Tous les titulaires originaires de Singapour, de Brunei et du Japon munis d’un passeport ordinaire sont autorisés à entrer, transiter ou séjourner en Chine sans obligation de visa. Ils devront effectuer un séjour maximum de 15 jours pour du tourisme, du commerce, des visites familiales ou amicales.

Le Transit sans visa

Destiné à tout voyageur faisant une escale en Chine avant de rejoindre un pays quelconque (confirmation sur le billet et, si nécessaire un visa du pays de destination). Il permet de séjourner uniquement dans la zone autorisée (en fonction du point d’entrée), et pendant 24h, 72h ou 144h maximum (selon les zones autorisées) avant de s’envoler à destination du pays tiers. Ainsi, il peut vous permettre de quitter l’aéroport – mais pas la municipalité.

Notons également qu’il est du ressort de la compagnie aérienne de vérifier la compatibilité entre l’itinéraire de voyage et cette forme de transit. Remarquons aussi que, le transit par une autre zone est interdit. Il est bien sûr recommandé aux voyageurs de ne pas enfreindre les conditions de leur dispense de visa, sous peine d’être en infraction.

Transit de 24 h sans visa

Il est valable pour un transit dans la plupart des aéroports du pays.

Transit de 72 h sans visa

Il est valable seulement pour un transit dans les 22 villes suivantes : Canton, Changsha, Chengdu, Chongqing, Dalian, Guilin, Hangzhou, Harbin, Jieyang, Kunming, Nankin, Pékin, Qingdao, Qinhuangdao, Shanghai, Shenyang, Shenzhen, Shijiazhuang, Tianjin, Wuhan, Xiamen et Xi’an.

Transit de 144 h sans visa

Il est valable seulement pour un transit dans les 17 villes suivantes : Canton, Chengdu, Dalian, Hangzhou, Jieyang, Kunming, Nankin, Pékin, Qingdao, Qinhuangdao, Shanghai, Shenyang, Shenzhen, Shijiazhuang, Tianjin, Wuhan et Xiamen)

Les délais de traitement, de validité et de séjour du visa Chine

Le délai de traitement du dossier de demande, la durée de validité du visa obtenu ainsi que le temps maximum de séjour accordé dépend de la forme et du type de visa accordé par les autorités chinoises.

Voici donc un tableau synthétique pour s’y retrouver.

Tableau synthétique

Visas Nombre d’entrées et Validité Délais de traitement Durée du séjour
F 90 jours

(entrée simple ou double)

6 à 12 mois

(entrées multiples)

6 jours ouvrés

(à partir du dépôt à partir du jour de rendez-vous et sans délai postal)

30 à 90 jours
M 30 à 60 jours
L 30 jours
Q Q1 90 jours x jours
Q2 90 jours à 12 mois

(entrée simple, double ou entrées multiples)

30 à 60 jours (adoption)

180 jours

90 jours (adoption)

S S1 90 jours x jours
S2 90 jours à 12 mois

(entrée simple, double ou entrées multiples)

180 jours
Z 90 jours

(entrée simple)

1 à 90 jours

(travail de courte durée)

x jours

1 à 90 jours

(travail de courte durée)

X X1 90 jours (entrée simple) x jours
X2 30 à 180 jours
J J1 Entrée simple Dépend des services consulaires
J2

Quelques précisions

  • La validité du visa commence à partir du jour de sa délivrance et non le jour du voyage. Alors quel que soit le nombre d’entrées accordées (consommées ou pas), une fois le délai de validité atteint, le visa est expiré et non utilisable. Précisons que la validité d’un visa ne se prolonge pas. Mais selon le cas, le visa peut être renouvelé.
  • La durée du séjour quant à elle, s’estime à partir du lendemain de l’arrivée sur le territoire chinois.
  • Pour être sûr d’avoir son visa à temps, il est recommandé de présenter la demande environ 20 jours avant votre date d’embarquement afin d’être sûr de recevoir la notification officielle d’approbation ou de rejet, au plus tard dans les 15 jours précédant votre probable entrée dans le pays.

Peut-on demander son visa en urgence ?

L’option « visa en urgence » ou encore « visa express » est possible pour le visa chinois. En effet, si en mode électronique, le visa pour la Chine s’obtient généralement en 6 jours ouvrables environ, une demande de visa en express, peut être approuvée en 3 jours, contre majoration financière (voir rubrique Tarifs).

Peut-on prolonger son visa pour la Chine ?

Si pour une raison ou une autre, il arrivait que votre séjour en Chine se prolonge, il est impératif de prolonger votre autorisation de voyage, avant la date de fin de séjour autorisé par le document délivré par les autorités chinoises. En effet, rester en Chine au delà de la durée autorisée par son visa est une infraction passible de paiement d’une amende ou de sanctions prévues par la loi chinoise. Il en est de même pour ceux qui bénéficient d’une exemption de visa temporaire.

La demande de prolongation se fait donc sur place, dans bureau de police (relevant au minimum d’un district) et comme le visa, elle peut être approuvée ou rejetée. Elle se fait par périodes de 30 jours et ne modifie pas le motif du visa initial. Certaines conditions comme la mention de l’itinéraire, vous seront aussi demandées.

Toutefois, pour ne pas perdre des jours « non utilisés », il est conseillé d’introduire la demande de prolongation la veille ou l’avant-veille de la date d’expiration du visa initial. Pas de problème si le visa expire avant obtention de la prolongation car vous serez alors en possession d’un justificatif de demande de prolongation.

Attention ! l’e-visa groupe n’est pas « prolongeable ».

Les Coûts et Modes de règlement du visa pour la Chine

Coûts et modes de règlement du visa pour la Chine

Le paiement du visa pour la Chine quelle que soit la catégorie et la forme (classique ou électronique), se fait juste avant le retrait du visa. Lorsque vous recevez le courrier d’approbation de votre demande, il vous sera demandé de venir retirer votre visa en précisant tous les frais liés à votre visa (frais de service compris), dont vous aurez à vous acquitter.

Tarifs additionnels

Excédent de séjour

Lorsque vous excédez la durée normale autorisée par votre titre de séjour, une amende de 500 yuans (environ 64 €) par jour de dépassement vous sera exigée par les autorités chinoises. Précisons toutefois, que cette amende ne peut dépasser 10 000 yuans (1 300 €).

Prolongation de visa

Pour éviter les déconvenues financières liées à la pénalité pour excédent de séjour, il est conseillé d’introduire une demande de prolongation de visa qui s’élève en général à 160 Yuans (environ 20 euros) sauf cas particulier

Comment obtenir son visa pour la Chine

Où demander son visa pour la Chine ?

Le plus simple : directement sur notre plateforme Planet-Visa

Il vous suffit d’aller sur cette page pour retrouver toutes les informations et commander votre visa électronique en quelques clics.

Le Centre de Visa chinois

L’affluence et l’engouement pour la destination Chine ont très vite provoqué la surcharge des ambassades et services consulaires de la Chine. Aussi, ils ont dû malgré leurs efforts, délocaliser leurs services en optant comme de nombreux pays pour des centres de service de visa agréés.

Se comptant aujourd’hui par dizaines, on retrouve des centres de service de visa chinois sur pratiquement tous les continents et c’est vers eux qu’il faut se tourner pour faire sa demande de visa. C’est un organisme indépendant et non affilié au niveau duquel on peut :

    • Etre accueilli, déposer et bénéficier de l’accompagnement nécessaire dans la vérification des documents exigés par les services de l’immigration chinois (réservation d’hôtel, formulaire signé, photo, passeport etc) pour la demande des types différents de visas
    • Bénéficier de services intermédiaires comme l’assistance en ligne, la transmission de passeport, de visa et autres documents exigés
    • S’acquitter des frais (normaux ou express) de visa
    • Retirer son passeport et son visa
    • Effectuer le suivi de sa procédure de visa en temps réel
Zones de service couvertes par le Centre de Visa chinois

En France par exemple, le Centre de Visa chinois accepte les demandes de visa des citoyens français mais aussi de tous les ressortissants étrangers pays présents légalement sur le territoire français.

Les services offerts par le Centre de Visa chinois

En dehors de tout ce qui a été énuméré précédemment, le Centre des visas est également qualifié pour offrir trois types de service aux demandeurs, sous réserve de conformité de tous les documents déposés exigés et effectivement déposés. On distingue donc :

  • Le service Normal (traitement en 6 jours ouvrés en moyenne, à compter de la date de dépôt).
  • Le service Express (traitement en 3 jours ouvrés en moyenne, à compter de la date de dépôt).
  • Le service Postal, uniquement pour l’envoi du passeport (traitement en 10 jours ouvrés en moyenne, après la demande).

Les documents importants pour obtenir son visa pour la Chine

Le passeport (et la copie des éventuels visas antérieurs pour la Chine)

Il s’agit ici d’un passeport valide (c’est-à-dire non expiré, valable 6 à 15 mois après la date de demande et accepté par les autorités chinoises) et contenant au moins deux pages vierges consécutives et face à face, réservées à l’apposition du visa.

Remarquons néanmoins que les détenteurs d’ancien passeport chinois ou celles naturalisées chinoises et ayant déjà obtenu au préalable un visa pour la Chine doivent également fournir une copie de la page « photo et données personnelles » et de la page d’apposition du précédent visa sur l’ancien passeport.

Le visa d’établissement ordinaire

Si vous effectuez votre demande hors de votre pays d’origine, il vous sera exigé une copie du visa du pays dans lequel vous vous trouvez au moment de la demande. Ce titre de séjour est encore appelé Visa d’établissement ordinaire.

La photo d’identité

Une photo d’identité récente et en couleur, vous sera aussi demandée. Vous devrez y apparaître de face et la tête non couverte. C’est cette photo qui sera collée sur le formulaire de demande.

La réservation du billet de transport aller-retour

Bien qu’il s’agisse souvent du billet d’avion, tous les billets de transport sont valables. Aussi, si vous entrez et sortez de la Chine par avion, train ou bus, il est obligatoire de joindre à vos justificatifs, un billet de transport où figurent les dates d’entrée et de sortie du territoire.

Toutefois, comme tout n’est pas toujours figé en matière de voyage, vous pouvez vous retrouver dans l’incapacité de savoir comment vous quitterez le pays. Il est recommandé de se tourner vers les compagnies qui offrent la possibilité d’achat d’un billet aller-retour avec un retour « ouvert » ou annulable sans trop de frais.

La pratique courante est l’établissement d’un “faux” billet en ligne (location) ou dans certaines agences.

L’attestation d’hébergement

Il s’agit des réservations d’hôtels (qui par la suite peuvent être annulées sans contraintes dans la plupart des cas) ou de tout autre justificatif d’hébergement lié à votre séjour en Chine.

Le justificatif d’itinéraire

Votre itinéraire détaillé c’est-à-dire jour par jour pendant tout le séjour, vous sera exigé. Mais là encore, vous n’êtes pas tenu de vous y conformer strictement après obtention du visa.

Une attestation financière

Vous devez également fournir aux autorités chinoises, la preuve que vous êtes en mesure d’assumer financièrement, les charges liées à votre séjour sur le territoire chinois. Ainsi, en fonction du cas, il est exigé de présenter soit les 3 derniers relevés de compte montrant un montant supérieur à 1000 €, soit un certificat de travail ou encore un certificat de scolarité.

La preuve financière peut aussi prendre la forme d’une attestation de revenus ou d’une lettre de mission indiquant la prise en charge du frais du voyage du demandeur de visa par une « société-employeur ».

L’attestation d’assurance

Une attestation d’assurance voyage destinée à couvrir d’éventuelles dépenses de santé durant le séjour, et même un éventuel rapatriement s’impose à tout voyageur. Mais il est recommandé d’y souscrire juste après acceptation de votre demande, pour éviter des pertes financières.

La lettre d’invitation

Ce document original en couleur peut varier en fonction des motifs de voyage mais un modèle assez courant est disponible sur le site officiel.

En effet, lorsqu’il s’agit par exemple des missions officielles ou des voyages d’affaires par exemple, cette lettre prend une toute autre forme. Il est donc conseillé de bien se renseigner auprès des services compétents en formulant sa demande.

Précisons aussi qu’en fonction du motif de votre voyage, d’autres documents complémentaires pourront être demandés.

Cas particulier des mineurs

Si le voyageur est mineur, accompagné ou non, il devra fournir en plus de toutes les pièces précédemment évoquées, certains documents à savoir : une autorisation de sortie de territoire, une copie de certaines pages du livret de famille, une copie de la Carte Nationale d’Identité ou du passeport de chaque parent et en fonction du contexte,

  • Une copie de l’acte de tribunal (cas de parents divorcés)
  • Uun laisser-passer, déposé EN PERSONNE auprès des services consulaires (cas d’un parent au statut de résident permanent).

Au sujet des empreintes digitales

Toutes les empreintes digitales liées aux demandes de visa pour la Chine se collectent au niveau des Centres de demande de visa agréés.

Cette contrainte s’applique donc à tous les demandeurs à quelques exceptions près. Sont exemptées :

  • Les personnes dont l’âge est inférieur à 14 ans ou supérieure à 70 ans.
  • Les détenteurs de passeports diplomatique, de service et assimilé bénéficiant d’une accréditation auprès des missions diplomatiques ou consulaires en Chine.
  • Les membres de la délégation ministérielle (à un niveau supérieur ou égal à celui de vice-ministre) invités officiellement (par le Gouvernement) en Chine.
  • Les demandeurs ayant précédemment effectué, dans l’intervalle de 5ans, une demande de visa préalable (incluant la fourniture d’empreintes digitales) auprès du même service consulaire ou agréé pour les demandes de visa pour la Chine, et avec le même passeport. Cette exemption n’est toutefois plus valable lorsqu’entretemps il y a eu obtention d’un visa biométrique sur le même passeport.
  • Les personnes qui pour des raisons diverses, ont les 10 doigts endommagés ou celles dans l’impossibilité de fournir une empreinte digitale.

L’usurpation d’empreintes digitales n’est pas permise et il est donc obligatoire que le demandeur se rende EN PERSONNE au centre de demande de visas pour le relevé ses empreintes.

Si vous optez pour un e-visa, sachez que êtes exemptés de la prise d’empreintes (qu’il s’agisse d’un visa de groupe ou d’affaire).

La procédure d’obtention du visa Chine

La procédure d’obtention du visa classique se fait généralement de la façon suivante :

  • Le remplissage et signature du formulaire en ligne
  • Dépôt avec les pièces nécessaires au Centre de demande de visa agréé. Ces pièces sont largement réduites et sous formes numérique lorsqu’il s’agit d’un visa électronique. C’est également à cette étape que les empreintes du demandeur sont recueillies.
  • En cas d’acceptation de la demande par le Centre de demande de visa agréé, le dossier est transmis au Consulat
  • Vérification de la conformité des documents par le Consulat et apposition du visa dans le passeport du demandeur. Dans le cas du « visa volant », vous recevrez à ce moment-là une notification d’approbation officielle par mail, qu’il faudra imprimer et faire valoir à l’arrivée contre votre visa.
  • Envoi du passeport visé par le Consulat au centre de demande de visa agréé, pour qu’il le transmette nouveau au demandeur
  • Paiement des frais liés à votre demande, juste avant le retrait du visa

Pour le visa électronique, le déroulement est bien plus simple, puisque vous avez juste à remplir notre formulaire en ligne.

Remarques et informations utiles

  • Les autorités chinoises exigent que tout voyageur s’enregistre dans le bureau de police de sa zone de résidence, dans les 24h suivant son arrivée en Chine. Très souvent, ce sont les hôtels qui se chargent de cette formalité. Mais il est conseillé de toujours vérifier à l’arrivée.
  • L’obtention du visa ne garantit pas votre entrée sur le territoire car l’administration chinoise peut changer d’avis en raison de vos précédentes destinations.
  • La vérification de votre visa au moment de l’obtention est importante, surtout en ce qui concerne la validité, la durée du séjour et le nombre d’entrées accordées. Tout doit être conforme avec les modalités de votre voyage.
  • Utiliser un visa en dehors du motif de son obtention est illégal et passible de sanctions comme la rétention administrative, le paiement d’une forte amende et l’expulsion voire l’interdiction temporaire du territoire.
  • Même si vous êtes en possession d’un visa électronique, il est possible que les autorités chinoises vous demandent de fournir un relevé d’empreintes digitales à votre arrivée en Chine.
  • Le visa pour la Chine ne permet pas d’entrer directement dans certaines zones spéciales comme le Tibet, dont l’accès fait l’objet d’une réglementation particulière. C’est pourquoi, il est recommandé de se renseigner régulièrement sur les procédures auprès des autorités compétentes.