Coronavirus & Voyage : Quel pays imposent quoi ? Où y a-t-il une quatorzaine obligatoire ?

Coronavirus & Voyage : Quel pays imposent quoi ? Où y a-t-il une quatorzaine obligatoire ?

Partir en voyage est maintenant possible, à condition de respecter les mesures sanitaires et les restrictions. Certains pays exigent un test PCR négatif pour les touristes de certaines destinations. Masque obligatoire, isolement…

Quel pays impose quoi ? Où y a-t-il une quatorzaine obligatoire ? Pour vous aider à voyager en toute sécurité, nous vous informons sur les mesures barrières adoptées dans les différents pays de notre liste de destination.

 

AUSTRALIE

Pour le moment, il n’est toujours pas possible pour les étrangers d’entrée en Australie.
Les frontières sont fermées jusqu’à nouvel ordre. En revanche, les citoyens australiens, résidents permanents et leurs conjoints, ainsi que les voyageurs en transit peuvent entrer Australie.
Les étrangers souhaitant rejoindre l’Australie pour des raisons urgentes, doivent demander une autorisation spéciale du ministère de l’immigration via l’adresse suivante :

: https://immi.homeaffairs.gov.au/help-support/departmental-forms/online-forms/covid19-enquiry-form ,en plus de leur demande de visa.

NB : Une quarantaine de 14 jours est obligatoire pour les voyageurs autorisés à entrer en Australie.

 

CAMBODGE

L’interdiction d’entrée au Cambodge a été levée depuis le 20 mai 2020. Par contre, les visas à l’arrivée et les e-visa (visa en ligne) ne sont plus délivré jusqu’à nouvel ordre. Cependant, il est demandé à tout étranger voulant se rendre au Cambodge, de se rapprocher de l’ambassade cambodgienne de son pays, pour déposer une demande de visa. En cas de possessions de visa en cours de validité contactez l’ambassade pour s’assurer de la possibilité de son voyage.

Il est à préciser que plusieurs conditions d’entrées ont étés mis en vigueur, à savoir :

  • Une attestation d’assurance couvrant 50 000 USD de frais médical datant de moins de 72 heures avant l’arrivée
  • Un certificat médical datant aussi de moins de 72 heures, certifiant que vous êtes négatif au covid-19, délivré par les autorités sanitaires agréées par le gouvernement du pays de provenance.
  • Tous les étrangers sont tenus de déposer 2000 USD en espèces ou par carte bancaire considérée comme une caution à l’aéroport dès l’arrivée au Cambodge. Ce montant est déposé afin de prévenir d’éventuelles dépenses médicales et autres frais de quarantaine. Le solde non utilisé de cette somme est remboursé après le test permettant de sortir de quatorzaine, s’il est négatif (exemption pour les détenteurs d’un visa A ou B).

Ils sont également tenus de respecter les mesures sanitaires déterminées par le gouvernement cambodgien.

 

CANADA

À ce jour, il est toujours interdit pour les non canadiens d’entrée sur le territoire. En revanche, des exceptions sont observées selon le statut et motif des voyageurs concernés. En effet, sont exemptés d’interdiction, les voyageurs venant dans le pays pour des raisons essentielles ; dont les membres de la famille immédiate sont des citoyens canadiens, les résidents permanents, les travailleurs temporaires et les titulaires d’un permis d’études.

A noter que :

– Un isolement de 14 jours est obligatoire dès l’arrivée de toute personne entrant au Canada.

Est passible de peines d’emprisonnement et d’amendes élevées en cas de non-respect de cette règle.

– Un masque non médical ou un couvre-visage est obligatoire pour les passagers de tous les vols, à destination ou au départ d’un aéroport canadien au moment de l’embarquement.

– L’aéroport Pearson de Toronto, l’aéroport Montréal-Trudeau, l’aéroport international de Vancouver et l’aéroport international de Calgray, sont les seuls aéroports canadiens autorisant les vols internationaux

 

CHINE

Depuis le 6 novembre dernier, il est interdit pour tout ressortissant étranger titulaire de visas ou de permis de séjour en cours de validité d’entrer en Chine en provenance de la France. Cette restriction ne concerne pas les titulaires de visas diplomatiques, de service, de courtoisie ou C ne sera pas affectée. Aussi, L’entrée en Chine de ressortissants étrangers en République française avec des visas délivrés après le 3 novembre 2020 ne sera pas affectée par cette restriction.

Les ressortissants étrangers visitant la Chine pour des besoins d’urgence peuvent demander leurs visas à l’ambassade ou consulats chinois.

Un résultat négatif au test virologique (RT-PCR) et au test sérologique (détection d’anticorps IgM), devra être présenté avant l’embarquement pour tous les voyageurs estrangers autorisés à se rendre en Chine par avion via ou depuis la France. Ce depuis le 6 novembre 2020, selon les descriptions suivantes :

  • Les voyageurs au départ de France sur un vol direct doivent effectuer ces deux tests dans les deux jours précédant l’embarquement et présenter les résultats négatifs à l’aéroport.
  • Les voyageurs au départ de France et effectuant une escale dans un pays tiers doivent également effectuer ces deux tests (sérologique et PCR) dans les deux jours précédant l’embarquement en France puis les refaire dans le pays de correspondance dans les deux jours précédant le vol à destination de la Chine. Les résultats des tests doivent en outre être validés par l’ambassade ou le consulat de Chine dans les deux pays (France et pays de correspondance). En effet, un QR code de santé vert ou une déclaration de santé validée sera exigée avant l’embarquement.
  • Les voyageurs au départ d’un pays tiers et effectuant une escale en France doivent effectuer ces deux tests (sérologique et PCR) dans les deux jours précédant l’embarquement dans le pays tiers puis les refaire en France dans les deux jours précédant le vol à destination de la Chine. Les résultats des tests doivent en outre être validés par l’ambassade ou le consulat de Chine dans les deux pays (France et pays de correspondance). En effet, une déclaration de santé validée sera exigée avant l’embarquement. Afin d’obtenir cette validation, les copies scannées des résultats négatifs, des billets d’avion, des passeports ainsi que la déclaration de santé (à télécharger sur le site internet des ambassades) remplie et signée doivent être envoyées par courriel à l’ambassade ou au consulat de Chine qui renverront par courriel la déclaration de santé certifiée.

 

CÔTE D’IVOIRE

Le 1er juillet 2020, les frontières aériennes ont été ouvertes aux vols internationaux, dans le strict respect des mesures barrières. À l’arrivée, tous les passagers seront soumis à un contrôle sanitaire et d’un suivi systématique, durant leur séjour en Côte d’Ivoire.

De plus, une attestation au test de dépistage COVID-19 négatif datant de 7 jours au plus à partir de la date de prélèvement, devra être présentée par tous les voyageurs à destination et au départ de la Côte d’Ivoire. À défaut, l’embarquement vous sera refusé de la part de la compagnie aérienne, il est donc recommandé de se rapprocher de ladite compagnie pour tout complément d’information.

 

CUBA

Les vols commerciaux à destination de Cuba ont repris, depuis le 15 novembre 2020. Par contre, dès l’arrivée du passager, à l’aéroport un test PCR, obligatoire est effectué.

A ce stade, la réglementation sanitaire cubaine distingue deux catégories de personnes s’agissant du régime de quarantaine applicable :

  • les personnes hébergées à l’hôtel ou dans une maison d’hôtes (cas des touristes) : sitôt connu le résultat du test effectué à l’aéroport, soit 24 à 48 heures après sa réalisation, et s’il est négatif, la personne est autorisée à quitter son logement. En cas de résultat positif, la personne est placée en centre d’isolement ;
  • toutes les autres personnes, qui rejoignent leur domicile (cas des résidents notamment), ou qui de manière générale sont hébergées en dehors d’un hôtel ou d’une maison d’hôtes, doivent impérativement se soumettre à un second test PCR au 5ème jour suivant leur arrivée sur le territoire cubain. Ils n’achèveront leur quarantaine qu’une fois connu le résultat de ce second test, soit 6 à 7 jours après leur arrivée.

Il est recommandé de tenir compte de ces mesures lors de tout déplacement à destination de Cuba.

EGYPTE

Le 1er Juillet dernier, le pays des pharaons (l’Égypte) a levé l’interdiction d’entrée sur le territoire. Les liaisons aériennes en provenance et à destination de l’étranger, ont donc repris. Par contre, comme bon nombre de pays, il est obligatoire pour tous les voyageurs (sauf les enfants de moins de 6 ans), de présenter un test PCR négatif en format papier, pour pouvoir entrer sur le territoire égyptien. 72 heures avant l’embarquement, c’est le délai auquel le test devra être réalisé.
Néanmoins, le test PCR pourra être fait, en arrivant directement aux aéroports de Sharm el Sheikh, Taba (Orange sur la carte des niveaux de vigilance), Hurghada et Marsa Alam par les touristes qui n’auraient pas effectué le test avant leur départ.
Au vu des délais nécessaires (plusieurs heures d’attente pour effectuer les tests PCR, puis entre 12 et 24 heures pour obtenir les résultats), il apparaît préférable d’effectuer les tests en France.

 

INDE

Aucun vol n’est encore possible au départ et à destination de l’Inde. Certaines zones sont encore confinées (les zones les plus affectées par le COVID-19). Les Etats fédérés, peuvent maintenir des restrictions plus fermes que celles prescrites au niveau fédéral.

Un couvre-feu est observé sur l’ensemble du territoire entre 21h et 5h.
Aucun visa touristique n’est donc possible jusqu’à nouvel ordre.

Les visas business (à l’exception du Visa B-3), peuvent à nouveau être sollicités, auprès des consulats indiens.

Il est recommandé aux Français, se trouvant encore en déplacement temporaire en Inde, de se signaler sans tarder, auprès de l’ambassade et des Consulats généraux de France par mail, aux adresses suivantes :

  • New Delhi covid19.new-delhi-amba@diplomatie.gouv.fr
  • Pondichéry covid19.pondichery-cslt@diplomatie.gouv.fr
  • Calcutta covid19.calcutta-cslt@diplomatie.gouv.fr
  • Bangalore covid19.bangalore-cslt@diplomatie.gouv.fr
  • Bombay covid19.bombay-cslt@diplomatie.gouv.fr.

 

KENYA

Les liaisons aériennes internationales, ont été rétablies. En revanche, les voyageurs à destination du Kenya, doivent présenter un test COVID-19 négatif. Ce test, devra être daté de moins de 96 heures. Les voyageurs seront alors exemptés de quarantaine s’ils ne présentent pas de symptômes à l’arrivée ou pendant le vol.

Un formulaire devra être rempli par les passagers. Ce formulaire, permettra de les contacter, si un cas positif devait être détecté à l’arrivée.

Il est à noter que, le couvre-feu mis en place sur l’ensemble du territoire national, est toujours en vigueur, et ce de 23 heures à 4 heures. Néanmoins, les voyageurs arrivants ou quittant le Kenya par voie aérienne, seront autorisés à circuler, pendant le couvre-feu sur présentation de leur titre de voyage. Ces mesures, sont réévaluées régulièrement par les autorités kényanes en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Les Français qui envisageraient de se rendre au Kenya, sont invités à respecter strictement ces mesures.

Il est important avant de partir, de bien vérifier si son assurance rapatriement, couvre intégralement le risque COVID.

 

SRI LANKA

Toujours pour la lutte contre le COVID-19, les frontières restent fermées aux voyageurs en provenance de l’étranger. Cette mesure, continue à s’appliquer strictement.

Par ailleurs, le couvre-feu, qui était en vigueur dans le pays depuis le 20 mars, a été progressivement levé, et ne concerne plus que les districts de Colombo et Gampaha de 22h00 à 04h00.

Il est formellement recommandé, aux ressortissants français, de différer leurs projets de voyage dans le pays. Dans l’attente de la levée de cette interdiction, il est conseiller, de se tenir régulièrement informé, auprès de l’ambassade du Sri Lanka en France des conditions de voyage dans le pays.

Les Français, actuellement à Sri Lanka, voulant rejoindre la France, sont priés de se faire connaître de l’ambassade. Par mail a l’adresse consulaire.colombo-amba@diplomatie.gouv.fr ou par téléphone : ( +94) (11) 263 94 00

 

TURQUIE

Les vols internationaux, au départ où à destination de la Turquie, ont repris depuis le 11 juin, mais de manière progressive et partielle.

Les Français et les ressortissants des pays tiers, sont donc autorisés à entrer en Turquie par les frontières terrestres, maritimes et aériennes, à l’exception des postes-frontières avec l’Iran. Ils seront soumis à un contrôle sanitaire à leur arrivée, et à un test PCR gratuit s’ils présentent des symptômes. En cas de test positif à la Covid-19, les Français seront soumis à une quatorzaine.

En revanche, Les autorités turques ont pris les mesures suivantes :

1- A compter du 1er décembre 2020 :

  • instauration d’un couvre-feu chaque jour de semaine de 21h à 5h du matin ;
  • instauration d’un couvre-feu total pendant le week-end, du vendredi 21h au lundi à 5h du matin. Les boulangeries, boucheries, marchands de légumes, épiceries et supermarchés pourront rester ouverts entre 10h et 17h pour des courses d’appoint, à pied et à proximité de son domicile. Les restaurants pourront également livrer à domicile entre 10h et 20h ;
  • restrictions de déplacements pour les personnes âgées de moins de 20 ans qui ne pourront sortir qu’en semaine, et uniquement entre 13h et 16h mais ne sont plus autorisées à prendre les transports en commun ;
  • restrictions de déplacements pour les personnes âgées de 65 ans et plus qui ne pourront sortir qu’en semaine, et uniquement entre 10h et 13h mais ne sont plus autorisées à prendre les transports en commun ;
  • fermeture des piscines, hammams, saunas, salons de massage et parcs d’attractions ;
  • fermeture des crèches et écoles maternelles ;
  • le code HES devra désormais être systématiquement présenté à l’entrée des centres commerciaux ;
  • limitation du nombre de participants pour les mariages et funérailles.

La circulaire est disponible sur le site du ministère turc de l’Intérieur.

Par ailleurs, les mesures suivantes sont toujours en vigueur, depuis le 17 novembre :

  • ouverture des centres commerciaux, certaines entreprises, les supermarchés, les coiffeurs et les barbiers etc. limitée entre 10h et 20h ;
  • fermeture des cinémas, débits de boisson, jardins publics, cybercafés ;
  • les événements sportifs se font uniquement à huis-clos ;
  • les écoles (primaires, collèges et lycées) et les universités pratiquent l’enseignement à distance (jusqu’à la fin de l’année) ;

Autres mesures :

  • depuis le 8 septembre, le transport debout est interdit dans les transports en commun ;
  • depuis le 1er octobre, un code HES valide devra être présenté pour tout séjour dans un hôtel ;
  • depuis le 13 novembre, il est interdit de fumer dans l’espace public.

La circulaire est disponible sur le site du ministère turc de l’Intérieur.

2- Mesures spécifiques pour Istanbul, annoncées par la municipalité de la ville le 17 novembre

A compter du 19 novembre et jusqu’à nouvel ordre, les mesures suivantes seront en vigueur :

  • fermeture des centres culturels ;
  • fermeture des salles de sport et des piscines ;
  • fermeture des musées ;
  • fermeture des théâtres ;
  • fermeture des cours de formation professionnelle (Ismek) dispensés par la mairie.

il convient de bien vérifier le statut des vols auprès de chaque compagnie aérienne concernée. Les vols actuellement disponibles, à la réservation sont toujours susceptibles d’être reportés

Les personnes qui ne se conformeront pas aux mesures barrière, sont passibles d’une contravention, voire de poursuites judiciaires.

 

USA

Dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, les autorités américaines ont décidé plusieurs mesures de restriction en matière d’accès au territoire des États-Unis et de délivrance de visas ;

1/ En application de la proclamation présidentielle 9993 du 11 mars 2020, des mesures de restriction d’accès au territoire des États-Unis, sont mises en œuvre par les autorités américaines, pour les voyageurs en provenance de France et des autres pays de l’espace Schengen, ou y ayant séjourné dans les 14 jours précédant leur voyage.

Ces mesures prévoient cependant, un certain nombre d’exceptions, selon le statut des voyageurs concernés, en particulier pour les résidents permanents aux États-Unis. Pour en connaître le détail, nous vous invitons à consulter le texte de la proclamation.

– Proclamation 9993 de la Maison Blanche –

2/ En application de la proclamation présidentielle 10014 du 22 avril 2020, des mesures de suspension et de limitation de l’entrée aux États-Unis, sont mises en œuvre par les autorités américaines pour les étrangers immigrants.

Ces mesures prévoient également un certain nombre d’exceptions, selon le statut des personnes. Pour en connaître le détail, nous vous invitons à consulter le texte de la proclamation.

– Proclamation 10014 de la Maison Blanche

3/ Enfin, en application de la proclamation présidentielle 10052 du 22 juin 2020, les autorités américaines ont décidé de suspendre, à compter du 24 juin et jusqu’au 31 décembre 2020, la délivrance de plusieurs catégories de visas temporaires de travail (visas « H1B » et « H2B », plusieurs catégories de visas « J », visas « L »).

4/ Cependant, un certain nombre d’exceptions à ces mesures générales de restriction sont prévues au cas par cas, au titre de l’intérêt national des États-Unis. Pour savoir si votre situation peut faire l’objet d’une exception, il convient de consulter le site du département d’État des États-Unis.

Vous pouvez également vous informer auprès des autorités consulaires américaines à l’adresse suivante : Parisvisainquiry@state.gov.

5/ D’une manière générale, il est préférable, dans toute la mesure du possible, de différer vos déplacements prévus aux États-Unis (y compris les croisières), compte tenu de l’évolution de l’épidémie de Coronavirus Covid-19 et de ces nouvelles mesures.

 

VIETNAM

Les Français comme les ressortissants étrangers, ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire vietnamien, depuis le 22 mars. Les personnes qui bénéficiaient d’un certificat d’exemption de visa vietnamien, sont de même concernés par cette interdiction.

Des mesures sanitaires (port du masque obligatoire, contrôle des températures, réunion de plus de deux personnes interdites), et de confinement ciblé dans certains hôpitaux de la province ont aussitôt été mise en place. Ce après 4 nouveaux cas de COVID-19, détectés après 100 jours sans contamination intra-communautaire.  La province de Da Nang, est désormais interdite aux visiteurs, et tous les commerces non essentiels sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Toute personne ayant séjourné et transité, dans cette province depuis le 18 juillet dernier, est fortement encouragée, à respecter une quarantaine volontaire à son domicile et remplir une déclaration de santé.

 

Mise à jour : 07/12/2020